13.10.08

.

Où est la vie que nous avons perdue en nous interrogeant?
Où est le mystère que nous risquons de perdre en cherchant à nous connaître?
Où va le temps à ne pas saisir la chance qui nous est donnée?
.

10 commentaires:

Minijupe a dit…

Moi, je vois le devant d'une gondole... Mais je viens juste de me lever !!!!

juillev a dit…

MIni: C'est vrai que tu as une passion pour Venise!

toutaubord a dit…

Alors saisissons notre chance. Amitiés

bérangère a dit…

Moi je vois une vague...très très grande et elle me rappelle un certain matin

xavier a dit…

Il y a du mouvement dans cette peinture. C'est très étonnant. Très beau. Comme tous ceux que j'ai pu voir.

Sylvie a dit…

La lave du Vésuve qui s'écoule dans l'océan... avec comme musique d'accompagnement le Coeur Volcan
http://www.deezer.com/track/516645

juillev a dit…

t: A pleine mains et à plein coeur!

Bérangére: Les vagues nous emportent et nous portent aussi!

Merci Xavier et bienvenue!

Sylvie; le coeur volcan ça me va, par compte révise ta géographie pour le Vésuve dans l'ocean!

Sylvie a dit…

Mouarf, c'était juste une image poétique... on se rattrape comme on peu :-)

Caillou a dit…

continuer à s'interroger, c'est s'enfoncer sur le même chemin, non ?

juillev a dit…

Bien sûr Caillou! mais je suis irrécupérable! lol!