6.2.09

.

Paysage mouvant
En jaune, en noir, en bleu
Les couleurs se diluent et se fixent dans le geste
Et cherchent encore
Une part d’un monde qui ne ressemblerait à aucun autre
Avec toujours l’espoir
Que le réalité se fonde avec le rêve

.

3 commentaires:

toutaubord a dit…

La réalité n'est supportable qu'un rêve. Biz

juillev a dit…

Les deux sont importants!

menfin a dit…

hep tagué dans la chaine que je viens de recevoir....!viens voir