4.2.10

.


Le bonheur est fragile. Tu n'es pas funambule et tu avances pas à pas. Tu ne sais rien des jours, tu glisses sur un fil, au loin tu ne vois pas. Si tu regardes en bas c'est le vertige. Ne regardes pas . En bas tous les oiseaux se glacent et tous les hommes se protègent. Tu marches un peu plus haut, mais le bonheur est difficile. Tu risques, à chaque pas, tu avances docile. A chaque risque le bonheur est là . Tu avances vers toi. Le bout du fil n'existe pas.

Philippe Delerme (le bonheur)
.

6 commentaires:

Trublyonne a dit…

"tous les hommes se protègent." Pas tous mais c'est rare. Cette phrase n'interpelle aux aurores après une mauvaise nuit de toux et de communications en panne avec la Chine. Vincent Delerm est un homme bien sage en tout cas.

Jean a dit…

"...le bonheur est difficile. . Tu avances vers toi...."

De quel bonheur s'agit il ?
De quel "toi" s'agit il ?

juillev a dit…

Trub: Les hommes et les femmes ...sûrement :)

Jean: La notion de bonheur est si vaste! ... Faut-il mieux se connaitre pour l'approcher?

alterdom a dit…

Merci Evelyne pour cet angélique instant...
ouf....ça fait du bien....

ruma2008 a dit…

"Walk it comme un escargot."

Gandhi a dit une chose semblable à toi, aussi.

Oui. Ce sera juste ce que vous dites.
La vitesse génère souvent un crime.

De l'Extrême-Orient.
Cordialement.
ruma

juillev a dit…

Alterdom: Ce qu'il y a de bien avec le bonheur, c'est qu'on peut le partager!

Ruma: Merci pour la citation!
...Aller lentement pour saisir les moindre nuances de la vie