18.2.10

.

Mon plan de vie s'est écroulé un jour ...me reste à reconstruire.
La rue de la paix, c'était les quartiers de luxe qui m'ont désertée.
Pour un quartier de pomme, je n'ai plus de demeure dans la rue de paradis.
J'ai laissé les quartiers d'orange amère dans la rue des archives
et j'ai pris mes quartiers d'été sur le cours de la liberté.
Mais pour un quartier de lune, je veux bien m'installer sous le pont des soupirs
.

6 commentaires:

alterdom a dit…

Magnifique texte dont je te suppose l'auteure,

tu as fini par débusquer Mle Smith...
Granny?

je sais, j'ai un humour à faire peur...mais c'est carnaval oui ou non?

Bon séjour vénitien (ouf, pas de jeu de mots)!

Jean a dit…

Oui , magnifique texte !
Je l'ai lu..relu...encore relu et lu ..
Un petit bijou bien ciselé par une grande orfèvre !

juillev a dit…

Oui Aterdom, il m'arrive de temps en temps de me commettre en écriture...
J'avais les pied en compote à force de marcher mais j'ai fini par la trouver ...et c'était pourtant pas de la tarte d'éviter la foule :))!

Merci jean! votre commentaire me fait plaisir

double je a dit…

va pour la quartier de lune...
bon dimanche et merci pour le soleil

toutaubord a dit…

Cartier Cartier oh jacques Cartier, si t'avais voyagé à l'envers de l'hivers ... Bises

Rénica a dit…

J'aime la série de photos, leur composition et le texte aussi...tata tatin...bizzz