30.1.11

.

....
A l'orée du jour
Tu hésites à naître
Tu palpites
Tu palpes tes blessures
Tu repères les cicatrices
Tu oscilles et vacilles une fraction d'instant
Tu retournes au néant
Tu flirtes avec le vide
Puis tu plonges
Dans l'éblouissante nouveauté
Du maintenant
(in:" l'age de vivre" Colette Nys Mazure)

3 commentaires:

alterdom a dit…

Superbe mise en mot de ce si beau tableau,
Bravo, Evelyne!

Minijupe a dit…

Ah, il me plait bien celui là !!! Tu penseras à me le faire voir quand je viendrai...

juillev a dit…

Merci Alterdom
Mini: pas de chance, il est déjà vendu!