23.5.11

.



Si j'avais Les voiles brodés du ciel,

Ouvrés de lumière d'or et d'argent,

Les voiles bleus et pâle et sombres

de la nuit, de la lumière, de la pénombre,

J'étendrais ces voiles sous tes pas.

Mais moi qui suis pauvre, n'ai que mes rêves,

j'ai étendu mes rêves sous tes pas;

Marche doucement car tu marches sur mes rêves

(William Butler Yeat)

5 commentaires:

J.Earthwood a dit…

Pour saluer votre arrivée sur mon blog, je vous laisse ça écrit ce matin dans le train…

Aujourd’hui
Dans les yeux du ciel j’ai vu
Une étreinte de mots voilés
Des amis
Dans le firmament reclus
Translation d’images clés

Et j’ai écrit leurs vies
Dans le cœur du temps
Résonné de leurs cris
Abandonnés au vent

J.Earthwood, 24 mai 2011

juillev a dit…

j'aime beaucoup "l'étreinte de mots voilés"!

J.Earthwood a dit…

Et la "translation d'images clés" ?... :-)

juillev a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
juillev a dit…

Avant les mots, derrière les mots ....toujours une image en référence!