23.2.13

.



N’y eût-il dans le désert
Qu’une goutte d’eau qui rêve tout bas,
Dans le désert n’y eût-il
Qu’une graine volante qui rêve tout haut
C’est assez,
Rouillure des armes, fissure des pierres, vrac des ténèbres
Désert, désert, j’endure ton défi
Blanc à remplir sur la carte voyageuse du pollen.

Aimé Césaire (Ferrements)
.

Aucun commentaire: