27.11.08

.

Quand tes mots de miel
Et nos jours de pluie
Se confondront dans nos mémoires

Quand l’oubli distillera
Tous nos ors illusion
Dans un cyan firmament

Quand l’ambre transparent
Apaisera nos peaux
Comme un baume étalé sur nos bleus de cobalt

.... Nos mélanges primaires
Déclineront le vert
En soleil infini


.

7 commentaires:

toutaubord a dit…

Ne cherche pas l'oubli, il faut vivre avec son histoire et améliorer son futur. Bises

juillev a dit…

...Et le futur est dans le vert

toutaubord a dit…

Le vert, le rouge, le noir... enfin quoi de la couleur ! Bises

menfin a dit…

oui vert...couleur de l'espoir melangeant le soleil avec le reve
l'evidence et l'utopie

cathiminie a dit…

c'est beau ce que tu écris...une peinture de mots...merci

jean-philippe a dit…

des mots de miel qui résonnent comme un soleil infini illuminant de se feux notre soirée d'automne !
je vous découvre et vous salue !

juillev a dit…

Menfin: J'aime cette image!

Cath: Tout est langage, tu le sais bien!

Bienvenue Jean-Philippe!